Bringing Plum Village Home

Note: Please click here to see the article below represented in a French typeface (in a PDF file). Mon fils Leonard dort pres de moi et l'on a chante une chanson du village des Pruniers avant qu'il s'endorme.

Le voyage de retour en Suisse depuis Ie village, s'est tres bien passe et Ie souvenir de notre sejour la-bas, nous illumine encore. Puis les vacances terminees, j'ai repris Ie travail au conservatoire.

Comment garder ici un peu de la vie ideale du village des Pruniers, voila Ie plus difficile et la vie de notre societe qui est si eloignee (bien que je pratique regulierement) je me sens parfois un peu seul. Thay nous a dit souvent cet ete, Ie Sangha, c'est ce qui que Ie plus autour de moi. II y a bien les journees de pleine conscience une fois par mois mais aucun des participants ne vit dans ma ville. Mais maintenant que j'y pense et vous en parle, il faut que j'essaye de developper quelque chose autour de moi. Je pourrais essayer de reunir des amis qui, meme s'ils n'ont pas la meme pratique, serait peut-etre tres heureux de decouvrir les bien-faits de la meditation marchee. Je vais essayer et je vous en reparlerai dans une prochaine lettre.

Jean-Pierre Maradan Fribourg, Switzerland

PDF of this article